30 ans d’engagement militant …. et la reconnaissance de l’Education Nationale… enfin!


Mardi 20 novembre : Le nouveau recteur de l’académie, M Moret, visite les classes bilingues de l’école Paul Blet à Poitiers.  Chrystell Lamothe, la directrice des services de l’association 2 LPE CO lui présente le projet d’éducation bilingue et la scolarisation des élèves sourds en milieu ordinaire… une rencontre exceptionnelle au cours de laquelle le recteur reconnait que l’Education Nationale a failli dans ses missions de scolarisation de tous les élèves et remercie l’association 2 LPE pour s’e^tre battue et avoir pallié les carences de l’Etat en permettant la scolarisation des élèves sourds en immersion bilingue.

Jeudi 22 novembre, l’IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres) organise une journée « La surdité aujourd’hui : quelles approches, quelles réponses ? » en partenariat avec les associations APSA, DIAPASOM et 2 LPE. Le conseiller technique auprès du recteur en charge des questions de handicap, M Marsault, intervient sur le choix d’éducation réaffirmé par la loi de 2005 et les dispositifs qui permettent ce choix aux parents. Il fait un long développement surl’éducation bilingue, sur la scolarisation  des enfants sourds, l’immersion…. projet mené par l’association 2 LPE…. (du jamais vu en 30 ans) ….

Jeudi 29 novembrele ministre de l’Education nationale, M Peillon vient à Poitiers inaugurer les nouveaux locaux du Rectorat. Pour l’accueillir, le Recteur  invite à ses côtés, 7 élèves sourds et 7 élèves entendants de l’école Paul Blet,  les directrices des écoles maternelle et élémentaire Paul Blet, Chrystell Lamothe, directrice des services de 2 LPE, Pascal Courtin co-enseignant su SEB et Valérie d’Auzac,maîtresse de CM2 de l’école Paul Blet... image tellement forte à nos yeux, véritable symbole de ce pour quoi nous nous sommes engagés.

Nous nous sommes battus pour défendre la place de l’enfant sourd au sein de l’école publique. Nous n’avons rien lâché pendant 30 ans, malgré les réticences, les dénis, les attaques…. La place de l’enfant sourd est de droit à l’école publique, avec sa langue, la langue des signes, avec ses copains entendants.

Nous l’avons rêvé, nous l’avons défendu….

Aujourd’hui enfin, l’Education Nationale reconnait le bien fondé et la valeur de notre projet, le défend en place publique…

Ne regrettons rien de nos engagements, des durs moments que nous avons parfois traversés, l’enjeu en valait bien la peine, les enfants d’hier et d’aujourd’hui nous le montrent chaque jour…
Mais ne boudons pas notre plaisir,  apprécions cette reconnaissance institutionnelle, fêtons cette entrée de l’enfant sourd par la grande porte de l’Ecole et non plus par la porte du Handicap , et continuons à ne rien lâcher… La place future de l’enfant sourd dans la société est à ce prix.

Merci à tous ceux qui se sont battus à nos côtés …!

http://www.ac-poitiers.fr/etablissements-et-formations/deplacement-du-recteur-dans-la-vienne-visite-des-ecoles-paul-blet-et-charles-perrault-de-poitiers-et-du-lycee-raoul-mortier-a-montmorillon-126191.kjsp?RH=1174038579894

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Education/n/Contenus/Articles/2012/11/30/Vincent-Peillon-a-Poitiers-Fier-de-l-institutionv

Infos localesPermalink

Laisser un commentaire